expert-comptable-partenaire-reussite

Les experts comptables de Toulouse au sein de la 2eme plus grande région de France

La ville de Toulouse appartient désormais à la 2e plus grande région de France nommée Occitanie depuis le 1er janvier 2016. La Grande Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée redessine les contours du territoire le plus attractif de France.

Quelques données chiffrées sur la région Occitanie

Avec plus de 50 000 nouveaux habitants chaque année, la région verra sa population globale augmenter de 800 000 personnes d’ici 2030.Pour le moment, c’est la 5e région la plus peuplée de France avec un nombre important de 5 724 711 habitants (Insee, au 1er janvier 2014), soit 8,7 % de la population et 78,7 habitants au km2 (116 en métropole)

Une volonté de dynamisme portée par l’essor d’entreprise.

1ere région en taux de création d’entreprise soit 54 201 en 2014 soit 15,2% la région présente un bassin d’emploi dominé par l’activité tertiaire avec un total de 1 716 900 emplois sur 2 175 000 soit 8,1% de l’emploi en France.
Dans le détail cela représente 213 000 emplois dans le secteur de l’industrie ( soit 12,3%) 149 700 emploi ( 7%) dans le cadre de la construction, 140 000 agriculteurs actifs permanents ( 2,4%) et 1 716 900 emplois dans le secteur tertiaire soit 78,6% des emplois.
Ce nouveau territoire va donner une impulsion certaines aux projets économiques et environnementaux afin de se présenter comme un fort pôle attractif capable d’être à la hauteur de ses ambitions pour accueillir toute une population désireuse de s’installer dans le sud de France.
Cette analyse fine et poussée des chiffres clés du territoire est indispensable au niveau macro économique afin d’orienter les solutions d’aménagement urbains en cours d’élaboration pour faire place avec les éléments existants tout en s’orientant vers de nouveaux vecteurs capables d’inscrire la destinée de cette région riche et vitaminée au sein d’un espace européen.
Après l’analyse macro-économique, il est donc indispensable de se pencher sur des chiffres clés micro-économiques en faisant appel aux professionnels et auditeurs spécialisés tels les experts comptables de Toulouse.
Par son plan d’investissement volontariste et ses projets structurants et ambitieux (troisième ligne de métro, nouveau parc des expositions, montée en puissance de Toulouse Aerospace et de l’Oncopole, mise en valeur du centre-ville et candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO…), Toulouse Métropole fait on ne peut plus clairement le choix du développement économique et de l’emploi.
Pour que ce développement bénéficie pleinement aux Toulousains, plusieurs décisions ont été prises dont l’institution du small business act, la charte des marchés publics qui facilite l’accès de toutes PME à la commande publique, pour bénéficier à l’emploi local, ainsi que la création d’une plateforme internet pour l’emploi fédérant l’ensemble des offres à pourvoir sur tout le territoire de la Métropole.
Des chantiers de long terme à l’accompagnement des acteurs économiques au quotidien, Toulouse Métropole est garante de la mise en place d’un système pérenne.
Selon l’auteur Philippe Font qui a étudié la conjoncture pour la période 2015-2016, les bases sont solides et prometteuses.
Même si la reprise n’atteint pas le niveau connu dans les années 2000 « En 2015, la hausse du volume d’affaires en Haute-Garonne a été deux fois supérieure à celle de 2014. Dans le même temps, l’emploi a progressé trois fois plus rapidement », a pu constater le président de la CCIT tel que rapporté par la revue ToulÉco.
Les 1700 entreprises consultées dans le département de la Haute Garonne représentent 20% des sociétés recensées auprès de la Chambre de commerce et d’industrie et 75.000 salariés. Avec une croissance de +4% en 2015, le secteur de l’industrie connait une même augmentation d’activité (+3,8%). Ce sont les entreprises de l’aéronautique et du spatial (+5,5%), ainsi que celles dont le cœur d’activité se situe dans l’électrique et l’électronique (+4,8%) qui portent l’essor économique pour le moment.
Pour les entreprises spécialisées dans les services, l’année 2016 est toujours favorable avec une croissance continue (+3,7% contre +3,4% en 2015).In finé, ce sont les sociétés de la construction qui relèvement adroitement le défi : alors qu’en 2015 le bilan d’activité affichait un résultat négatif (-1%), en 2016 il avoisine les +1,2%.
Le tableau synthétique général est assez positif dû notamment au fort dynamisme de la métropole toulousaine (+3,4%) tandis que le Comminges qui connaît lui aussi une croissance importante (+2,8%).
Cette embellie économique devrait se concrétiserait ainsi au niveau des chiffres d’affaires des entreprises qui pourraient enregistrer au final une croissance de 2,8%, avec une pointe à 2,9% pour les secteurs du BTP et de l’immobilier, tandis que les embauches suivent légitimement le mouvement (+1,7%).